Tél : 02.78.77.53.86 hello@avantdecliquer.com

Une cyberattaque paralyse la collectivité de Mitry-Mory

Dans la succession des cyberattaques à l’encontre des collectivité, Mitry-Mory n’a pas été épargné. 

Samedi 18 juillet : la ville se réveille avec l‘ensemble de ses équipements informatiques paralysés par une cyberattaque de type rançongiciel. Des pirates informatiques ont pénétré le réseau de la mairie. Fichiers et bases de données sont chiffrés, empêchant le système de fonctionner normalement. 

Dès le lundi suivant, l’équipe informatique de Mitry-Mory, sur le pied de guerre, met tout en oeuvre pour endiguer la propagation de cette cyberattaque

Ce type de situation devient, néanmoins, des plus courantes et répandues.

Cette cyberattaque “massive et généralisée” à l’encontre de Mitry-Mory a causé des dégâts importants. Réseaux et logiciels sont bloqués. « Une partie des données stockées sur les serveurs a été perdue. Cependant, nous avons déjà identifié un certain nombre d’éléments qui pourront être récupérés », indique Charlotte Blandiot-Faride, Maire de Mitry-Mory. D’après son cabinet, il s’agirait surtout de “notes personnelles pour le travail, qui nous sont utiles en mairie.” (source : ouest-france).

Par ailleurs, la collectivité de Mitry-Mory a porté plainte. Elle a choisi de ne pas payer la rançon demandée par les hackers.

Fin juillet, la mairie n’était, pour autant, toujours “pas en mesure d’envoyer des e-mails ni de traiter les demandes et procédures dématérialisées”. Les seuls contacts s’effectuaient par téléphone.

Soulignons que de nombreuses données ainsi dérobées par des cybercriminels, sont particulièrement précieuses et recherchées sur le Dark Web. A cet effet, les collectivités font partie des cibles privilégiées des hackers. En effet, les enjeux sont nombreux : état-civil, plateforme marchés publics, fichiers scolaires et périscolaires… A titre d’exemple, les données d’une fiche de salaire : nom complet, adresse et numéro de sécurité sociale. En bref, des informations extrêmement profitables pour des hackers spécialisés dans le phishing, prêts à les monnayer pour accomplir leurs méfaits.

L’ANSSI alerte les collectivités territoriales à se prémunir de ces cyberattaques

La cyberattaque qui a touché la ville de Mitry-Mory n’est hélas pas une exception.

De nombreuses métropoles sont les cibles de cyberattaques par rançongiciel. Dans le cadre de la croissance exponentielle de cette cyber menace, l’ANSSI préconise plusieurs recommandations de sécurité.

En outre, l’agence indique comment se prémunir des rançongiciels, de plus en plus répandus. Des gestes essentiels et faisant appel au bon sens comme :

  • Effectuer des sauvegardes régulières des données.
  • Mettre à jour régulière des logiciels.
  • Privilégier un compte utilisateur pour les usages courants.
  • Se méfier d’un expéditeur de courriers électroniques dont l’origine ou la forme semblent douteuses.
  • Ne pas faire confiance aux pièces jointes et aux liens suspects.