Tél : 02.78.77.53.86 hello@avantdecliquer.com

Le Groupe Covéa touché par une cyberattaque

Dans la nuit de jeudi 16 à vendredi 17 juillet 2020, MMA appartenant au Groupe Covéa, a été victime d’une cyberattaque. Cet acte de malveillance a paralysé le siège de l’assureur MMA (situé au Mans) ainsi que ses agences sarthoises. Dans l’impossibilité de travailler, plusieurs agences ont d’ailleurs fermé leurs portes.

MMA a pris des mesures préventives en stoppant le fonctionnement de ses systèmes informatiques “à titre conservatoire”. En conséquence, l’accès à son site internet est resté inaccessible pendant plus de dix jours. Les contacts ne s’effectuaient que par téléphone. Le retour à la normale s’est effectué de façon progressive.

Néanmoins, MMA assure qu’aucune donnée n’a fuité. Le groupe Covéa informe que le problème est “identifié et en cours de traitement”. Il a décidé de porter plainte.

Il leur faudra, cependant, plusieurs jours pour rattraper le temps perdu.

Nous sommes loin d’en avoir fini avec les cyberattaques. Attaque par phishing, spear phishing, clés USB, Malwares, Ransomware…Les pirates informatiques ne manquent pas de ressources. L’appât du gain est généralement leur principale motivation. Les données sont un des enjeux essentiels du web et trouvent aisément acheteur(s) ! Chaque semaine, au moins une organisation, quel que soit son secteur ou sa taille, est touchée par un drame de ce type. A titre d’exemples de cyberattaques récentes :

Télécharger le livre blanc

Cyberattaques : reste-t-il des secteurs fiables et sûrs ?

Assureurs comme banquiers, il est important de mesurer l’importance de bien se protéger des cyberattaques et de former ses collaborateurs à la cybersécurité. En effet, l’impact est d’autant plus conséquent que cela concerne des secteurs qui gèrent de nombreuses données sensibles et confidentielles. La cybersécurité est un point crucial pour conserver la confiance des clients.

Conséquences des cyberattaques : dégradation de l’image et perte de confiance

Selon une étude menée auprès de 2000 consommateurs en Amérique du Nord, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne par Arcserve, fournisseur de solution de protection de données :
“45% des clients prêts à quitter leur assureur en cas de cyberattaque”. Et il en va de même pour les banques.
“70% des clients estiment que les entreprises n’en font pas assez pour sécuriser correctement leurs données”. (source : argusdel’assurance.com).